Au commencement, pour moi fut la photo. Avec elle, j'ai appris les cadrages, la mise en scène.

 

L'aquarelle est venue ensuite, car je voulais modifier les paysages que je voyais, restituer une ambiance.

 

Depuis que je peins, je ne cesse de chercher, à la poursuite d'un insaisissable rêve, que je crois atteindre parfois en ressentant une émotion devant une aquarelle fraîchement peinte, mais qui de nouveau s'éloigne et caracole devant moi.

"L'aquarelle est quelque chose de diabolique" (Van Gogh)

 

 

L'aquarelliste Martine SAINT ELLIER
Martine Jacquel Saint Ellier peint des aquarelles